Débuter en modélisme.

Tous les modélistes ont commencés un jour, en partant de zéro, sans matériel, sans expérience, et en ce demandant si ils allaient y arriver !

La réponse est oui ! Il n’y a rien de difficile, c’est juste des automatismes à acquérir, comme pour conduire un véhicule. [sg_popup id=1]

Pour vous apprendre à piloter, nous seront à vos côtés pour vous conseiller et vous guider. Par exemple, l’apprentissage du pilotage des avions s’effectue en double commande, une commande pour l’élève et une pour le moniteur. Vous aurez ainsi droit à l’erreur, car le moniteur sera là pour reprendre le pilotage de l’avion si vous aviez une perte de contrôle.

 

Débuter en auto modélisme.

Pour les plus jeunes ( de 6 à 8 ans ), il sera plus facile d’utiliser un véhicule électrique, type truck en 1/10 par exemple, car il est aussi grand qu’un buggy en 1/8. Le Truck MASSIVE 1:10 RTR HBX en est le parfait exemple.

Pour les plus grands, un véhicule type buggy ou truggy en 1/8 sera parfait pour  notre terrain. A vous de choisir si vous préférez du thermique ou de l’électrique. Le thermique nécessitera plus d’entretien et de nettoyage, mais n’est pas limité par l’autonomie (il suffit de refaire le plein). Pour l’électrique, simplicité et rapidité de mise en œuvre seront les principaux avantage. Mais pour avoir de l’autonomie, il faut plusieurs accus et un bon chargeur.

Achat du matériel

Les premiers modèles thermique suffisent amplement pour commencer dans cette discipline. Voici par exemple la Inferno neo que l’on trouve dans la boutique de modelisme26 à Guilherand Granges. Un autre modèle très intéressant, la Hyper 7TQ21.

Réglage

Comme tout modèle thermique, le moteur à besoin d’être rodé. En cas de doute, rendez nous visite et nous l’effectuerons ensemble.

Entretien

L’entretien est limité, il suffit de nettoyer la voiture, et contrôler le serrage des vis. Et prendre l’habitude de charger les accus avant de partir au terrain. Il faut noter que pratiquer sur un terrain adapté permet de réduire au maximum les risques de casse de votre voiture. Ce qu’elles détestent le plus, les trottoir, les poteaux et les murs.

 

Débuter en aéromodélisme.

Suivant votre age et vos moyens financier, plusieurs solutions sont possible.

  1. Débuter en planeur et faire du vol de pente  à plusieurs avantages. L’investissement est très réduit, le vol est moins stressant, et les casses très limité avec un planeur en EPP. Tout cela permet d’être autonome rapidement. Une fois cette pratique maîtrisé, le vol moteur sera beaucoup plus simple.
  2. Débuter en moto planeur. L’investissement est légèrement plus élevé car vous avez en plus, un moteur électrique et ses accus. Avec un moto planeur comme l’Easy glider de Multiplex, le pilotage est doux et l’apprentissage se fait sur le terrain de modélisme.
  3. Débuter en avion moteur thermique. C’est la solution à privilégier pour les adultes ayant comme objectif cette catégorie. Cela évite d’investir avant dans un planeur ou un moto planeur.

N’hésitez à venir nous rencontrer sur le terrain, nous vous conseillerons directement en fonction de vos attentes.

Achat du matériel

Quelques soit la discipline (planeur, avion…) il vous faudra une radio. Celle ci est généralement vendu avec les servos, les accus et un chargeur. Le minimum est une radio 4 voies et de préférence avec quelques mixage de base comme le mixage élevon ou empennage en V. Vérifier bien que la radio possède une prise écolage, permettant à votre formateur de vous écoler. La plupart des membres du club étant avec une radio en mode 1 (gaz à droit), ce sera plus simple si vous commencez dans ce mode.

Par exemple, pour débuter en planeur, un modèle en EPP comme la Bee II ou BeEvolution avec une radio comme la Optic 5, plus les accus, servos et un récepteur devrait coûter environ 250 €.

Pour débuter en avion thermique, un traineur aile haute est parfait, Simple et robuste, c’est l’avion de début par excellence.

Quoi qu’il en soit, et contrairement au modélisme auto, n’acheter pas votre matériel sans nous avoir consulté. Un mauvais choix rendrais l’apprentissage plus long. Nous vous conseillerons sur le matériel correspondant à vos attentes et qui permettra un apprentissage dans de bonnes conditions.

Construction et réglage

Un avion a besoin d’être réglé correctement pour que le vol soit possible, entendez par là qu’un avion mal réglé ne volera pas, même entre les mains du meilleur pilote au monde. Les notices ne précisent pas toujours les réglages et il est difficile pour un débutant appréhender tous les aspects du vol d’un avion. Un pilote chevronné contrôlera votre modèle avant de commencer votre première leçon de pilotage.

Écolage

L’écolage c’est quoi ? Votre formateur branchera une radio sur votre radio à l’aide d’un câble spécial (un cordon écolage). Le formateur sera prioritaire pour commander le modèle et en actionnant un interrupteur, il basculera le contrôle de l’avion sur votre radio. Le formateur peut ainsi reprendre le contrôle de l’avion à tous moments, évitant à l’avion de finir dans le décor à la moindre erreur de pilotage de votre part.

Chaque personne étant différente, le temps d’apprentissage n’est le même pour personne. Si vous débuter avec un avion thermique, Les séances seront d’environ 3 à 4 fois 8 à 10 minutes de vol par mâtiné (ou après midi).  Et il faudra 8 à  10 mâtiné pour être autonome, ce qui correspond à environ 4 heures de vol avec le formateur.

Pour le planeur, cette durée peut être raccourci de moitié.

Entretien

Un avion contient peu d’éléments (par rapport à un buggy). Un contrôle visuel des commandes et des éléments radio suffit la plupart du temps. Par contre, certains éléments sont vérifier avant chaque vol (régime moteur, sens des gouvernes, centrage), mais cela ne prends qu’une minute.