0622715532

RÈGLEMENT INTÉRIEUR

BOUTIÈRES MODÉLISME

Ce règlement intérieur a pour objet de compléter les statuts de l’association, de préciser les règles régissant les rapports entre les membres du club et de définir les conditions d’utilisation des équipements mis à leur disposition afin que chacun puisse profiter au mieux des plaisirs de notre activité.

1 – LES PERSONNES SUSCEPTIBLES DE PRATIQUER LE MODÉLISME SUR NOS INFRASTRUCTURES SONT :

1.1 Membre actif

Est considéré comme membre actif toute personne à jour de sa cotisation au sein du club Boutières Modélisme, avec ou sans licence (FFAM¹ ou autre) provenant d’un autre club.

1.2 Visiteur ou invité

Est réputée “visiteur” toute personne non inscrite au club, ou non à jour de sa cotisation de l’année en cours, avec ou sans licence (FFAM ou autre). Ils peuvent être autorisés exceptionnellement à évoluer avec l’accord d’un membre du bureau. Il s’agit par exemple des pilotes participant à une rencontre, un concours ou une manifestation organisée par le club. Les membres pratiquant l’écolage le font sous leur entière responsabilité.

Les enfants doivent être accompagnés et surveillés, le club n’assumant aucun devoir de surveillance ou de gardiennage. Les animaux doivent être tenus en laisse. La zone des spectateurs est délimitée, l’accès au terrain leur est strictement interdit. En cas d’accident consécutif à l’inobservation de ces consignes, le club est déchargé de toute responsabilité.

2 – ASSURANCE

Note : Pour des raisons économiques, le club n’est pas affilié aux Fédérations de Modélisme, il n’est pas proposé de licence. En contrepartie, le club a contracté auprès de la MACIF une assurance responsabilité civile qui couvre tous les adhérents à jour de cotisation, pour les dégâts et/ou accidents qu’ils pourraient causer à tiers lors des activités organisées par le club, toutefois et en cas de sinistre, c’est en premier l’assurance responsabilité civile de l’adhérent qui doit produire, l’assurance du club prenant le relais en second rang en cas de défaillance de celle-ci (comme cela est le cas avec les assurances liées aux licences fédérales. Tout adhérent au club Boutières Modélisme conserve la possibilité à titre individuel et personnel de prendre une licence.

3 – RÈGLES GÉNÉRALES

Les membres du club doivent se soumettre à la réglementation légale en vigueur et aux règles de bonnes pratiques relatives à l’exercice du modélisme.

En particulier, ils sont tenus de :

N’utiliser que du matériel en bon état permettant d’assurer une sécurité de fonctionnement, respecter la taille, la masse du modèle et la cylindrée de son moteur.

Respecter la réglementation (Arrêté du 11 avril 2012 relatif aux conditions d’emploi des aéronefs civils qui ne transportent aucune personne à bord). Copie de l’arrêté téléchargeable sur le site de la FFAM, site du club ou disponible auprès du président.

Stationner leur véhicule aux endroits prévus à cet effet.

Les vols d’aéromodèles sont autorisés tous les jours du lever au coucher du soleil. Il est toutefois conseillé «d’éviter» les moteurs thermiques le matin avant 9h et le soir après 19h et de respecter les normes fédérales concernant les niveaux de bruit maximum autorisés.

La pratique du vol libre, du vol circulaire contrôlé et du vol à air chaud est interdite sur nos terrains.

Le bureau se réserve le droit d’interdire de vol ou la piste d’un modèle présentant des non-conformités, des risques pour la sécurité de fonctionnement ou dont le niveau de bruit serait à même de porter préjudice au club.

L’attention de chacun est attirée sur les dangers potentiels présentés par un modèle (volant ou roulant), au sol comme en vol, pour autrui et pour soi-même. La manipulation et la mise en œuvre des modèles témoignent, de la part de l’opérateur, d’un minimum de bon sens, de prudence et de raison. Pour cela, ne pas se rendre seul au terrain.

3.1 Découvertes du modélisme
Cette pratique a pour but de faire découvrir le modélisme. Seuls les adultes peuvent en bénéficier, toutefois elle peut être élargie aux adolescents à partir de 5 ans en présence et sous la responsabilité des parents. Cette pratique est assurée par le club. Ces séances de découverte sont gratuites et limitées à quelques sessions sur le matériel du club ou sur celui du moniteur, et en doubles commandes pour l’aéromodélisme. Au-delà, les personnes souhaitant prolonger l’expérience devront adhérer à l’association.

3.2 A l’attention des pilotes débutants en aéromodélisme

Définition d’un débutant : est considéré comme débutant formé au club tout pilote en phase d’apprentissage. Le bureau pourra interdire à tout membre du club jugé débutant d’effectuer seul les essais au sol ou en vol. Le pilote débutant sera alors accompagné d’un pilote expérimenté, ou d’un moniteur.
Le moniteur ou le pilote ne pourront en aucun cas être tenus responsables par le propriétaire des éventuels dégâts survenant à son modèle réduit lors d’une séance d’écolage, de pilotage ou de vol d’essai.
Tout nouveau pilote souhaitant adhérer au club fera l’objet d’un test d’évaluation pilotage et sécurité. A l’issue, son niveau de pilotage sera validé par un pilote « confirmé »
adhérent du club.
Les pilotes définis comme débutants, ou se présentant comme tels, suivront impérativement le cursus de formation en écolage.
Toutefois, dans le cas où la discipline pratiquée ne fait pas l’objet d’un cursus de formation au sein du club, le débutant devra disposer de son propre matériel et devra être suivi par un pilote confirmé auprès duquel il obtiendra, si son niveau le justifie, son autorisation de vol « sol
o ».
Chaque session d’apprentissage fera l’objet d’un briefing et d’un débriefing, afin de permettre au jeune débutant de se situer dans sa progression.
Les créneaux d’écolage sont gérés par le moniteur au prorata de ses disponibilités et des conditions météorologiques.
Les frais associés à la formation des débutants (carburant, sessions d’écolage) sont à la charge
de l’élève.
Néanmoins, au-delà de 3 heures de vol sur le matériel école, l’élève poursuivra sa formation sur son propre matériel.
Le lâcher du débutant sera validé par le moniteur qui le suit. La phase de suivi post-lâcher sera supervisée par
le moniteur ou éventuellement un autre pilote expérimenté.
A l’issue, l’autorisation de vol en solo sera validée par le moniteur ou le pilote confirmé ayant suivi l’élève
Le pilote devient
alors intermédiaire.

4 – FRÉQUENCE RADIO

Pour les radiocommandes autres que les 2.4 ghz, avant d’allumer son émetteur, chaque modéliste doit s’assurer au près des autres modélistes que sa fréquence est libre. N’utiliser que les fréquences autorisées par la Fédération Française d’aéromodélisme et d’auto-modélisme.

5 – UTILISATION DES PISTES

Ne pas fumer dans les stands (aéro et auto) pour raison de sécurité.

Chacun est prié de ramasser ses détritus en quittant le terrain.

Le derniers adhérent à quitter le terrain doit refermer le portail à son départ.

5.1 Piste avion

5.1.1 Le démarrage des moteurs

Le démarrage des moteurs doit être effectué dans les emplacements prévus à cet effet. Personne ne doit se tenir devant l’hélice ni dans son axe latéral. L’avion doit être bloqué par tous les moyens appropriés pendant cette phase. Pour le déplacement vers la zone d’envol, le modèle ne doit avoir personne devant lui.

5.1.2 Le vol

Après la phase de décollage, le pilote doit rejoindre l’emplacement prévu pour les pilotes. Le survol de la zone publique, de la zone pilotes et le circuit voiture est interdit pour tous les types d’aéromodèles.

L’évolution des hélicoptères se fera sur la piste. Ils sont assimilés à des avions et doivent en ce sens se conformer à leurs règles, à savoir utilisation de la piste et positionnement du pilote sur l’aire de pilotage.

Respecter le volume d’évolution. L’altitude et le volume de vol projeté au sol tel que défini dans le formulaire de déclaration d’activité adressé à la DGAC² doit être respecté (soit 150m d’altitude et un rayon de 300m. Ceci s’applique également pour les drones. De ce fait, il est formellement interdit d’aller survoler les habitations voisines. En cas de pratique de planeur, le pilote est autorisé à sortir du volume de vol afin de rester au vent de la piste, sous condition qu’il soit seul en vol et qu’il ne survole aucune infrastructure au cours des phases de décollage et d’atterrissage.

En cas de multi-activités, la présence d’un pilote faisant office de chef de piste est exigée, afin de conserver la communication entre les pilotes. Le nombre maximum autorisé de modèles motorisés en vol en même temps est de 4 afin de prévenir des risques de télescopage. Dans un rapprochement en face à face, l’évitement se fait toujours par la droite.

L’évolution des aéromodèles doivent être suspendues

pendant les opérations d’entretien du terrain.

si des engins travaillent sur les parcelles voisines.

si en période de chasse, des chasseurs, rabatteurs se trouvent sur les parcelles voisines.

lors du décollage ou de l’approche de tout aéronef habité, l’aéromodéle n’ayant jamais la priorité sur ces derniers. Ceci implique une surveillance active afin d’appliquer la principale règle du pilotage à vue «voir et éviter». La sécurité des personnes, des ULM et avions grandeurs ainsi que celle des animaux doit passer avant celle des modèles réduits.

5.1.3 Décollage et atterrissage

Prévenez oralement les pilotes quand vous êtes en phase de décollage et d’atterrissage. L’atterrissage d’un modèle est prioritaire devant le décollage d’un autre modèle.

Un modèle réduit avec le moteur thermique calé, ou un électrique en cut-off batterie a toujours priorité sur un avion dont le moteur fonctionne.

5.1.4 Récupération du modèle sur la piste

Quand le pilote quitte la zone de pilotage pour aller chercher son modèle (avion ou hélico..), il ne doit pas laisser son émetteur sans surveillance, allumé ou pas. Si un ou plusieurs aéromodèles sont encore en vols, la récupération d’un modèle se fera rapidement et après avoir prévenu les autres pilotes. Nettoyer la piste et ses environs de tous débris ou détritus, en fin de séances.

Si un pilote perd le contrôle de son modèle et que celui-ci tombe dans les parcelles voisines, il est impératif de rechercher et ramasser tous les morceaux.

5-2 Circuit voiture extérieur

L’accès est limité aux modèles réduits de voitures radio-commandées tout-terrain. Les échelles autorisées sont le 1/8 et 1/10 (électriques et thermiques). L‘accès au circuit, aux stands et au podium est limité aux pilotes, mécaniciens et accompagnateurs, interdit aux visiteurs. Lorsqu’un sens de parcours du circuit est défini, tous les modélistes doivent se conformer à ce choix.

5.2.1 Débutant en auto-modélisme

Tout débutant se présentant, sur le terrain, peut obtenir l’aide d’un «Ancien» pour, le cas échéant, après vérification d’usage, faire effectuer à la voiture de modélisme dudit débutant sa première session. En tout état de cause, un débutant se faisant connaître ne se retrouvera jamais seul et sera assisté dans ses débuts.
Un Ancien, ne saurait répondre, de quelque manière que ce soit, de bris éventuels ou, d’une manière générale, de l’endommagement du matériel appartenant à un débutant ou à toute autre personne recourant à leurs services.

6 – CONDITIONS SPÉCIFIQUES AU GYMNASE POUR LE VOL INDOOR (Gymnase du Cheylard)

6.1 Créneaux d’utilisation

Tous les Jeudi de 21h30 à 23h, sous réserve d’une modification du créneau horaire alloué par le service des sports de la ville du Cheylard, ainsi que suivant les impératifs d’occupation de la salle par d’autres associations dans le cadre de championnats, compétitions, etc.
Ces indisponibilités seront fournies par le bureau dès qu’il en aura eu connaissance par les services municipaux.

6.2 Règlement interne du gymnase

Le règlement intérieur de la salle est fourni par la municipalité à chaque renouvellement d’accord et pourra être fourni à la demande des membres auprès du bureau. Il est fortement conseillé d’en prendre connaissance. Les pilotes se déplaceront dans des chaussures propres. Avant de quitter la salle ils s’assureront qu’il ne reste aucune trace de leur passage et en particulier que tous les débris liés à leurs modèles ont bien été ramassés et évacués.

7 – CONDITIONS SPÉCIFIQUES DU LOCAL (local situé à Carmentran)
Ce local est mis à la disposition d
es membres de l’association. L’atelier et ses utilisateurs sont sous la responsabilité du responsable du local. Les clefs du local ne sont qu’en possession des membres du bureau et uniquement.
Le matériel acheté par le Club ou donné par des membres reste la propriété du Club. Il est mis gratuitement à la disposition des membres utilisateurs du local, sous condition de le respecter.

7-1 Fourniture et matériaux
Toute fourniture annexe pour la construction ou réparation d’un modèle (électronique, matière, etc..) reste à la charge des
adhérents, de même que l’achat de kits à construire ou RTF.
L’utilisation de matières dangereuses et outils tranchants par un membre mineur ne pourra se faire qu’en présence du moniteur construction.
Les matières dangereuses seront tenues sous clé dans une armoire.


7-2 Créneaux d’utilisation

Tous les jours, sans restriction d’horaires, selon disponibilité du responsable.

7-3 Tenue

Pour tout travail sur machine-outil, le port de vêtement adapté est obligatoire. Ce vêtement, non flottant, est destiné à protéger l’opérateur et ne doit pas permettre la prise aux divers éléments tournants : mandrins, outils, vis, etc… L’accès à l’atelier est interdit aux membres dont la tenue serait préjudiciable à leur propre sécurité. Attention aux écharpes, bagues, chaînes, bracelets, …

Le port des lunettes de sécurité est obligatoire pour tous les travaux de meulage, affûtage et tous les travaux avec des projections. Ne pas oublier également le port des gants.

7-4 Matériel et machines-outils

Les carters, protecteurs existant actuellement sur certaines machines doivent être mis en place et fermés avant le démarrage du moteur. Avant la mise en marche d’une machine, on doit s’assurer que tous les organes et accessoires sont à leur place et correctement fixés. L’usage des machines de l’atelier est strictement réservé aux membres du club. L’utilisateur ne peut quitter son poste qu’après s’être assuré qu’il a pris toutes les précautions pour éviter un accident (arrêt de la machine, mise hors tension du poste et nettoyage). En aucun cas les dispositifs de sécurité ne seront neutralisés. Tout accident, même bénin, doit être signalé immédiatement au responsable.

Les adhérents sont responsables du matériel qui leur est confié. Aucun matériel ou outillage ne doit sortir des ateliers. (Exceptionnellement, dans des conditions restreintes en accord avec le bureau). Tout matériel détériore doit être signalé et devra être remboursé ou remplacé par l’utilisateur en cause.

7-5 Entretien

Avant de quitter l’atelier, chaque adhérent doit ranger son chantier et sa boîte à outils ainsi que l’outillage collectif de l’atelier, jeter les gros déchets (chutes de bois, balsa, plastique, solarfilm, etc…) dans le sac poubelle prévu à cet effet et nettoyer l’emplacement qu’il a utilisé. Pour tous travaux de peinture, l’adhérent prendra soin de protéger l’environnement et de nettoyer scrupuleusement son matériel.

7-6 Fermeture du local

La dernière personne quittant le local doit s’assurer qu’aucun appareil n’est resté branché et que l’éclairage et le chauffage sont éteints. Vérifier que la porte est bien fermée à clé.

7-7 Circuit de miniz

Lorsqu’un sens de parcours du circuit est défini, tous les modélistes doivent se conformer à ce choix.

La piste Kyosho est relativement fragile, veuillez la respecter :

interdit de marcher sur la piste en chaussure.

les pneus en silicones sont interdits.

les pneus en mousses sont interdis.

les produits de traitements pour les pneus sont interdits.

Seul les pneus en caoutchoucs ou des pneus avec le label « RCP » sont autorisés.

La piste étant prévue pour l’évolution de « Mini Z » à l’échelle 1/28 éme, toutes les autres échelles devront avoir l’accord des membres présent pour pouvoir évoluer sur la piste. Uniquement par des membres à jour de leurs cotisations club, et ne pourront évoluer que lorsque la piste sera vide de toute  « Mini Z », sauf autorisation donnée par les autres membres présents, le Club ne saura, dans n’importe quel cas, être responsable de problème attenant à l’évolution de modèle hors échelle.

7-8 Circuit indoor de crawler

Lorsqu’un sens de parcours du circuit est défini, tous les modélistes doivent se conformer à ce choix.

La piste et les obstacles :

les matériaux utilisés pour la piste doivent être exempt de clous vis et agrafe

l’utilisation de gants est obligatoire pour la manipulation des matériaux constituant la piste.

la piste étant sur 3 niveaux, les matériaux doivent être disposés afin qu’ils ne puissent pas tomber au sol.

La piste est prévue pour l’évolution des crawler à l’échelle 1/8 et 1/10 éme, toutes les autres échelles devront avoir l’accord des membres présent pour pouvoir évoluer sur la piste. Uniquement par des membres à jour de leurs cotisations club, sauf autorisation donnée par les autres membres présents, le Club ne saura, dans n’importe quel cas, être responsable de problème attenant à l’évolution de modèle hors échelle.

8 – Accident

Il est conseillé pour chacun d’avoir une trousse de premiers secours avec lui (dans sa valise radio par exemple).

Conseil : ne pas voler seul, garder un téléphone portable à proximité.

En cas d’accident, prévenir un responsable du bureau pour faire une déclaration. Prévenir la gendarmerie pour constat si accident grave. Il est demandé à la personne seule sur le terrain de redoubler de vigilance. En cas d’accident grave, vous n’aurez pas d’aide immédiate à proximité.

9 – Participation à la vie du club

Chaque membre du club, s’engage à participer activement à la vie du club en s’investissant dans l’entretien du terrain et de l’atelier, en étant partie prenante aux diverses manifestations organisées par le club, et à être présent aux réunions et à l’assemblée générale.

10 – Responsabilités – Sanctions

Les pilotes restent, à tout instant, responsables de leurs matériels, de leurs équipements et de leurs actions, qui doivent être en accord avec le présent règlement. Leur devoir est également de le faire respecter aux autres. Le club décline toute responsabilité en cas de problème, incident ou accident survenant suite au non-respect du présent règlement. Les membres doivent être conscients que le respect des autres et en particulier du propriétaire du terrain doit être assuré en permanence : propreté, politesse etc.…

Le bureau se réserve le droit d’interdire de vol tout membre du club coupable d’infractions répétées au règlement intérieur ou d’avoir gêné le bon déroulement des activités. Des sanctions pourront être prises par le bureau et en cas de faute grave, l’exclusion temporaire ou définitive pourra être prononcée.

(1) FFAM = Fédération Française d’Aéromodélisme

(2) DGAC = Direction Générale Aviation Civile

Septembre 2020